DEPECHE

Violences racistes en Russie : un étudiant africain tué, un autre blessé

Le 25 décembre 2005, publié sur ufctogo.com

Un étudiant camerounais a été tué et un de ses camarades kenyan a été blessé samedi par un "groupe de jeunes" à Saint-Petersbourg.

C’est ce qu’a annoncé dimanche la police de la ville dont un responsable a dénoncé un crime dû à "des motivations ethniques". Les victimes ont été attaquées à coups de couteau.

Le procureur de la région, interrogé par la chaîne de télévision NTV, a déclaré que toutes les pistes étaient étudiées.

Le plus souvent, les forces de l’ordre russes préfèrent utiliser le terme de "hooliganisme" pour qualifier des attaques qu’elles rechignent à qualifier de "racistes".
Parfois mortelles, ces agressions, commises souvent par des bandes de skinheads, se sont multipliées ces dernières années en Russie, et notamment à Saint -Pétersbourg . Elles visent généralement les personnes originaires du Caucase et les ressortissants des ex-républiques soviétiques d’Asie centrale, mais aussi les Asiatiques et les Africains.
Fin octobre, un étudiant chinois avait été agressé par trois jeunes Russes. Mi-septembre, un étudiant congolais attaqué par quatre jeunes avait succombé à ses blessures. Et en avril, deux Chinois avaient été hospitalisés après une agression dans le métro.
Selon l’ONG Bureau moscovite pour les droits de l’Homme, 44 meurtres racistes ont été commis en Russie en 2004.

France Télévisions Interactive

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 22h)