DEPECHE

Une trafiquante d’êtres humains interpellée à Lomé

Le 19 octobre 2006, publié sur ufctogo.com

Une jeune Togolaise de 39 ans, Yawa Patou, revendeuse d’igname de son état, a tenté de vendre une fille de 12 ans à 100 millions de francs Cfa à un charlatan, à Lomé, a appris la Pana jeudi de sources policières. Selon la police, qui a montré à la presse des photos de la victime et de la trafiquante présumées, l’affaire remonte au 10 octobre dernier jour où, la fillette, Solim Gnale, 12 ans, de passage à Lomé, a été approchée par Yawa Patou, revendeuse d’igname.

Elle propose à Komi Kpégan Konou, charlatan domicilié au quartier Doulassamé, quartier proche du centre-ville à Lomé, la fille pour la somme de 100 millions de Fcfa. Mais, après marchandage, elle fut mise à prix à 80 millions ; affaire conclue. Un fonctionnaire de police en civil, informé des tractations suite à des renseignements, se pointe alors en acquéreur et propose à Yawa Patou de l’emmener chez lui pour le payement. Dame Yawa Patou, qui rêvait de devenir riche en vendant des êtres humains, fut conduite à la Police.

PANA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 25°C (à 08h)