DEPECHE

Une pierre verte marque le nouvel an du peuple « Guin » du Togo

Le 29 août 2008, publié sur ufctogo.com

Le peuple « Guin » du sud du Togo est rentré depuis jeudi dans son nouvel an avec la 346è édition de la cérémonie de prise de la pierre sacrée appelée « Epé Ekpé » dans la localité de Glidji (45 km à l’est de Lomé), a constaté APA.

La couleur de la pierre détermine celle de l’année à venir ainsi que les besoins en offrandes et en sacrifices aux mânes des ancêtres.

Et c’est une pierre de couleur verte, symbole d’abondance des récoltes et de pluie, qui a été prise cette année.

Le message de la pierre transmis par les initiés insiste sur des offrandes et des sacrifices « aux jumeaux et aux divinités ».

Le peuple dispose d’un panthéon de quarante-deux divinités de diverses origines à savoir celles ramenées d’Accra et d’Elmina au Ghana, celles des souches autochtones et des captifs esclaves.

Les ancêtres des « Guins » ont fui les guerres au 17-ème siècle pour s’installer à Glidji, au bord du Lac Togo.

Glidji est un lieu des sanctuaires vivants et des bois sacrés. C’est le lieu de la vie spirituelle, du culte des divinités et des rites vodous du peuple « Guin » où ne pénètrent que les officiants en état de pureté.

Le python sacré que les « Guin » vénèrent, vit caché dans les profondeurs de la forêt sacrée.

APA-Lomé (Togo)

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
23 septembre 2017
Lomé 30°C (à 14h)