DEPECHE

Un militaire français tué en Côte d’Ivoire

Le 25 juin 2004, publié sur ufctogo.com

PARIS (Reuters) - Un soldat français de la force Licorne a été tué vendredi en fin d’après-midi dans la région de Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire, par un soldat des forces nationales de Côte d’Ivoire (Fanci), a-t-on appris auprès de l’état-major de Licorne contacté à Abidjan.

"Aujourd’hui dans l’après-midi, aux alentours de 18h00 locales, à côté de Zambacro, un soldat des Fanci a ouvert le feu sans aucun motif sur un véhicule militaire de la force Licorne", a déclaré à Reuters un porte-parole de la force Licorne contacté à Abidjan. "Il a blessé mortellement dans le dos un de ses occupants".

"L’auteur de cet acte isolé a été immédiatement maitrisé par d’autres soldats ivoiriens présents sur les lieux", a ajouté le porte-parole. "Une double enquête française et ivoirienne est en cours pour établir plus précisément les circonstances de ce drame".

Le porte-parole de la force Licorne n’a fourni ni le nom, ni le grade, ni l’unité du soldat français tué. Il a insisté sur le fait que c’était un "acte isolé, a priori sans raison".

Dans un rapport la semaine dernière au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l’Onu, Kofi Annan, avait estimé que la situation demeurait "dangereusement fragile" en Côte d’Ivoire malgré le déploiement d’une force onusienne en appui aux soldats de l’opération Licorne.

La Côte d’Ivoire, deuxième producteur mondial de cacao, a plongé dans la guerre civile en septembre 2002 après une tentative de coup d’Etat contre le président Laurent Gbagbo.

La guerre, qui a fait plusieurs milliers de morts et plus d’un million de déplacés, a officiellement pris fin en juillet 2003, mais l’ancienne colonie française reste de fait partagée en deux entre le Nord, tenu par les rebelles, et le Sud, fidèle au président.

Reuters

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
30 mars 2017
Lomé 28°C (à 10h)