DEPECHE

Togo : plus de 600 centres de santé privés illégaux bientôt fermés

Le 18 août 2004, publié sur ufctogo.com

LOME, 18 août (AFP) - 20h25 - Les autorités togolaises ont décidé la fermeture de plus de 600 cliniques et cabinets médicaux privés exerçant dans l’illégalité, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de la Santé.
La décision a été prise après des contrôles effectués ces dernières semaines par la ministre de la santé Suzanne Aho dans plusieurs centres de santé privés du pays.

"Le tableau est triste et déplorable. Ces cliniques reçoivent des malades dans des conditions inacceptables et qui dépassent l’entendement humain (...). Les malades sont soignés par des gens qui n’ont aucune qualification", a déclaré Mme Aho à la radio nationale.

"On ne peut pas brader la santé. Pour nous aujourd’hui, c’est d’abord de mettre de l’ordre dans ce secteur. Tous les centres de santé privés qui n’ont pas d’autorisation vont fermer et aujourd’hui on en a fermé cinq", a-t-elle souligné.

Au moins cinquante centres de santé privés clandestins ont été déjà fermés ces derniers jours.

Cent soixante-douze cliniques et cabinets médicaux privés exercent légalement leurs activités au Togo.

© 2004 AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
21 août 2017
Lomé 23°C (à 05h)