DEPECHE

Togo : le Secrétaire général de l’ONU préoccupé par l’absence de progrès avec la CEDEAO

Le 22 février 2005, publié sur ufctogo.com

22 février - Le Secrétaire général s’est déclaré samedi préoccupé par le fait que les discussions entre la CEDEAO et les autorités togolaises sur la crise constitutionnelle dans ce pays n’aient pas progressé.

« Le Secrétaire général est préoccupé par le fait que les discussions entre la CEDEAO et les autorités togolaises sur la crise constitutionnelle dans ce pays n’aient pas progressé », indique un message transmis le 19 février par son porte-parole.

Dans son message, le Secrétaire général « prend acte du fait que la CEDEAO a, par conséquent, suspendu le Togo de l’organisation régionale ».

Kofi Annan réitère son appel pour que des « efforts urgents continuent à être déployés en vue de trouver une solution pacifique, conforme à l’ordre constitutionnel et à l’Etat de droit ».

Le 14 février dernier, le Secrétaire général s’était déclaré très préoccupé par la « détérioration de la situation sécuritaire au Togo » (voir notre dépêche du 14 février 2005) après avoir, appelé à respecter l’Etat de droit et la Constitution togolaise, suite à la mort Président du Togo, Gnassingbé Eyadéma (voir notre dépêche du 7 février 2005).


Togo : le Secrétaire général préoccupé par la détérioration de la situation

14 février – Le Secrétaire général a déploré les morts et les blessés résultant des violences qui se sont déroulées samedi dernier à Lomé, capitale du Togo et se déclare très préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire dans le pays.

« Le Secrétaire général est très préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire au Togo », indique un message transmis par son porte-parole le samedi 12 février, dans lequel il « déplore les morts et blessés résultant des violents incidents du 12 février à Lomé », capitale du Togo.

Dans son message, Kofi Annan « appelle les parties à faire preuve de retenue pendant que les efforts visant à trouver une solution rapide et pacifique à la crise actuelle se poursuivent ».

Le 7 février, le Secrétaire général s’était déclaré « préoccupé » par la situation au Togo et le transfert du pouvoir qui n’a pas été fait dans le respect complet de la Constitution, après la mort du Président togolais, Gnassingbé Eyadéma.

Il a souligné la nécessité de respecter l’Etat de droit.


Le Secrétaire général préoccupé par le transfert du pouvoir au Togo

7 février – Le Secrétaire général s’est déclaré aujourd’hui « préoccupé » par la situation au Togo et le transfert du pouvoir qui n’a pas été fait dans le respect complet de la Constitution, après la mort du Président togolais, Gnassingbé Eyadéma. Il a souligné la nécessité de respecter l’Etat de droit.

Dans un message transmis lundi 7 février par son porte-parole, le Secrétaire général s’est déclaré « préoccupé » par la situation au Togo et par « le transfert de pouvoir qui a eu lieu après la mort du Président du Togo, Gnassingbé Eyadéma, qui n’a pas été fait dans le respect complet de la Constitution ».

Il a souligné à nouveau la nécessité de respecter la Consitution et l’Etat de droit.

Dans un message transmis le samedi 5 février, le Secrétaire général avait souhaité que les autorités togolaises prennent « toutes les mesures nécessaires pour préserver la stabilité du pays et assurer un transfert pacifique du pouvoir conforme à la Constitution et à l’Etat de droit ».

Le Secrétaire général avait également présenté ses condoléances à la famille du défunt ainsi qu’au Gouvernement et au peuple togolais.

Selon les informations parues dans la presse, le Président Gnassingbé Eyadéma qui dirigeait le Togo depuis 38 ans est décédé à l’âge de 69 ans des suites d’une crise cardiaque. Faure Gnassingbé, son fils, a été officiellement investi nouveau président du Togo, en dépit du tollé suscité dans le monde par le processus politique qui l’a conduit à la fonction suprême.

CENTRE DE NOUVELLES ONU

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
29 mai 2017
Lomé 31°C (à 12h)