DEPECHE

Togo-CAN 2006 : l’équipe restée toujours au pays pour question de prime

Le 5 janvier 2006, publié sur ufctogo.com

Les Eperviers du Togo sont toujours restés à Lomé pour non règlement d’une question de prime de préparation de 2 millions de FCFA, exacerbant jeudi les inquiétudes dans les milieux du football togolais.

Regroupés dans la capitale togolaise depuis une semaine, les Eperviers ont effectué des séances d’entraînement en prélude à leur mise au vert effective à l’étranger qui a toujours tardé à se concrétiser.

Différentes destinations ont été citées notamment Hollande, Tunisie, France et Libye, cependant aucune n’est officiellement et réellement communiquée avec certitude à l’exception de la Tunisie qui est revenue à plusieurs reprise.

Mercredi, ils devaient embarquer pour Cotonou au Bénin où ils devraient prendre l’avion sur Paris. Les joueurs ont donc boudé, rejetant une somme d’argent de 500.000 F CFA que s’apprêtait à leur remettre le comptable de la Fédération togolaise de football avant leur départ.

Ils estiment que leurs exigences ne sont pas satisfaites et qu’en outre il est "inadmissible" qu’on leur tende cette somme d’argent , soit le quart de ce qu’ils demandaient.

Ils fustigent les responsables de la Fédération de ne leur avoir pas rendu visite et surtout leur dire un mot à leur départ. Ils se disent moins considérés de même que leur profession.

Les inquiétudes vont grandissant aussi bien au niveau des joueurs que de la population qui se demande si les Eperviers vont finalement embarquer pour l’Egypte, alors que le début de la CAN est pour le 20 janvier, soit dans quinze jours.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
17 août 2017
Lomé 23°C (à 03h)