DEPECHE

Tirs de sommation entendus à Lomé

Le 7 février 2005, publié sur ufctogo.com

Des coups de feu ont été entendus lundi soir à l’est de Lomé, la capitale togolaise, qui ont été tirés pour maîtriser les détenus de la prison centrale de la ville, a expliqué à l’AFP par téléphone le ministre de l’Intérieur, François Akila Esso Boko.

Des coups de feu, moins d’une dizaine, ont retenti vers 14h00 HNE lundi soir à l’est de la ville, provoquant un bref mouvement de panique dans ce quartier résidentiel situé au bord de la plage.

La situation est rapidement redevenue normale dans la zone, a constaté un journaliste de l’AFP qui s’est rendu immédiatement sur les lieux et n’a pas observé de troubles particuliers.

« Des grenades lacrymogènes ont été tirées autour de la prison de Lomé où des prisonniers ont cru que la prestation de serment du chef de l’État signifiait le moment de la quille », a affirmé M. Boko.

« Des tirs de sommations en l’air ont été tirés dans le cadre du maintien de l’ordre dans la prison où se trouve quand même un millier de prisonniers, pour les tenir à distance. Il n’y a pas eu de victimes », a-t-il ajouté.

Après le décès de Gnassingbé Eyadéma, 69 ans, qui avait dirigé le Togo pendant 38 ans, son fils Faure Gnassingbé a prêté serment lundi et a succédé à son père.

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
29 avril 2017
Lomé 31°C (à 10h)