DEPECHE

Tentative de coup d’État : l’ONU demande au Togo de respecter la procédure judiciaire

Le 21 avril 2009, publié sur ufctogo.com

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’ouest, Said Jinnit, a demandé aux autorités togolaises de respecter la procédure judiciaire dans le cadre de l’enquête sur une récente tentative présumée de coup d’État.

"Le souhait des Nations unies est que le dossier soit traité conformément à la loi et dans le cadre du respect strict des procédures judiciaires et légales en vigueur au Togo et aux normes du droit international", a déclaré M. Jinnit lundi soir à la télévision après un entretien avec le président Faure Gnassingbé.

Il a indiqué avoir eu des "assurances" que ce dossier serait "traité exclusivement dans le cadre de la justice et conformément aux procédures".

"J’ai eu l’occasion de réitérer la position des Nations unies par rapport à toute tentative de prise de pouvoir par des moyens anticonstitutionnels", a ajouté M. Jinnit.

M. Gnassingbé a également reçu lundi le ministre béninois de la Défense Issifou Kogui N’douro, porteur d’un message de "soutien" du président béninois Boni Yayi.

Le président togolais a dénoncé vendredi lors d’une allocution télévisée "une tentative de coup d’État" contre lui qui devait se dérouler lors d’un déplacement en Chine prévu à partir du 12 avril.

Faure Gnassingbé n’a pas évoqué directement la participation de son frère Kpatcha Gnassingbé, qui a été arrêté et inculpé le 15 avril de "complot" et de "tentative d’attentat contre la sûreté de l’État".

Kpatcha Gnassingbé, député et ancien ministre de la Défense, a été arrêté alors qu’il cherchait à se réfugier à l’ambassade des États-Unis à Lomé.

Essolizam Gnassingbé, un autre frère du président, aurait aussi été interpellé selon des sources diplomatiques, une information qui n’a pas été confirmée de source officielle.

Plusieurs autres personnes ont été également arrêtées et interrogées ces derniers jours, selon des sources policières.

Les Forces armées togolaises ont annoncé lundi l’arrestation de neuf militaires dont cinq officiers.

AFP, Lomé, Togo

© Copyright AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 00h)