DEPECHE

Réunion du Comité paritaire de suivi

Le 21 juillet 2001, publié sur ufctogo.com

Les facilitateurs du dialogue inter togolais ont achevé, samedi, leur mission au Togo par une conférence de presse au cours de laquelle ils se sont réjouis de la volonté de tous les partis politiques togolais d’oeuvrer pour l’organisation d’élections transparentes et démocratiques lors des législatives anticipées des 14 et 28 octobre 2001.

La question du découpage électoral, qui fait l’objet d’un débat n’a cependant pas recueilli le consensus de la classe politique togolaise.

A propos de la sécurité, le Comité paritaire de suivi (CPS) reconnaît que celle des biens et des personnes est un objectif prioritaire pendant le déroulement de la campagne.

Au sujet des media et de la restauration de l’image du Togo, il s’est dégagé un consensus pour remanier la composition de la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC) afin de tenir compte des différentes sensibilités politiques et surtout de permettre l’accès de tous les partis politiques aux media d’Etat.

S’agissant de l’adoption prévue par l’Accord cadre de Lomé d’un statut pour les anciens dirigeants et particulièrement les anciens chefs d’Etat, le CPS a examiné les éléments qui pourraient constituer ce statut. Les travaux du CPS se poursuivront après le départ des facilitateurs qui ont promis revenir au Togo avant les législatives d’octobre prochain.

PANAPRESS, Lomé, Togo

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
28 juin 2017
Lomé 28°C (à 13h)