DEPECHE

Reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition au Togo

Le 21 avril 2006, publié sur ufctogo.com

Le gouvernement togolais et les principaux dirigeants de l’opposition se sont réunis vendredi pour la première fois depuis plus de cinq ans.

La reprise de ce dialogue politique était une des exigences fixées par l’Union européenne pour une relance de sa politique de coopération avec Lomé, gelée depuis 1993.

"Le gouvernement est prêt à entamer des discussions sur tous les sujets dans une totale ouverture d’esprit", a déclaré le Premier ministre, Edem Kodjo, à l’ouverture de ces pourparlers en présence de diplomates étrangers. Ce dialogue politique devrait durer deux semaines environ.

"Le gouvernement n’a nullement l’intention d’éviter des questions importantes comme le retour des réfugiés, le dédommagement des dégâts subis, la réforme des services de sécurité ou le problème de l’impunité", a-t-il ajouté.

Parmi les partis d’opposition présents à cette réunion figurait l’Union des forces pour le changement (UFC), qui réclamait la présence d’un médiateur indépendant pour permettre la poursuite de ce dialogue.

Ce rôle de médiateur a été accepté par le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, représenté à Lomé par son ministre de la Sécurité, Djibril Bassolé.

A la suite de la mort de Gnassingbé Eyadéma, l’an dernier, le Togo a vécu une sanglante crise politique. Porté au pouvoir par l’armée, son fils, Faure, a ensuite été proclamé vainqueur d’une élection présidentielle anticipée aux résultats contestés dans la rue.

Les émeutes qui ont suivi ont fait plusieurs centaines de morts (jusqu’à 500 selon un rapport des Nations unies, 800 selon des organisations togolaises de défense des droits de l’Homme ; le gouvernement avance lui un bilan de 154 morts et plus de 650 blessés).

Le gouvernement de Faure Gnassingbé était soumis à une forte pression internationale pour ouvrir un dialogue avec son opposition sur des réformes institutionnelles et juridiques, la tenue des prochaines élections ou encore le retour des milliers de réfugiés qui ont fui les violences.

Reuters

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 27°C (à 09h)