DEPECHE

Prêt de 5 milliards de la BOAD pour la reconstruction d’une route au Togo

Le 23 janvier 2009, publié sur ufctogo.com

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) basée à Lomé, a consenti mercredi au Togo, un prêt de 5 milliards de FCFA, pour la reconstruction de la route qui relie la frontière du Ghana à la zone du port de Lomé, a constaté APA.

À terme, le projet de reconstruction va s’étendre jusqu’à Hilacondji, à la frontière du Bénin, soit une distance totale de 50 km.

Ce tronçon est la partie togolaise du Programme d’actions communautaires des infrastructures et transports routiers (PACITR) lancé par l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Le PACITR a été créé pour résoudre, les problèmes de circulation des personnes et des biens au sein de l’Union et pour faciliter la gestion des corridors reliant les pays membres de l’UEMOA.

« C’est un projet important qui rentre dans le mandat de la BOAD, de financer des projets intégrateurs mais aussi et surtout pour le gouvernement togolais de mettre en place, des infrastructures qui résolvent plusieurs problèmes à la fois, problèmes d’infrastructures problèmes de fourniture d’emploi pour les jeunes », a expliqué à la presse Abdoulaye Bio Tchané, le président de la BOAD.

« Ce concours porte à 128 milliards de francs CFA, le montant total des engagements de la BOAD au Togo tous secteurs confondus et à 43,5 milliards le montant total des engagements dans le domaine des infrastructures de transport », a t-il ajouté.

Lomé, la capitale qui abrite environ 58% de la population urbaine souffre cruellement de l’état de ses routes qui soumettent les populations à de rudes épreuves, surtout pendant les saisons pluvieuses.

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
20 juillet 2017
Lomé 28°C (à 15h)