DEPECHE

Plus de 3.000 Togolais réfugiés au sud Bénin

Le 28 avril 2005, publié sur ufctogo.com

Plus de 3.000 Togolais ont passé la frontière pour se réfugier au Bénin voisin depuis mardi pour fuir les violences dans leur pays, a-t-on appris jeudi à Lomé de source diplomatique occidentale.

Ces réfugiés ont été installés dans un camp à Comé, localité près du poste frontière d’Hilacondji, selon cette source.

Des centaines de Togolais continuaient jeudi matin à se réfugier au Bénin, a constaté un correspondant de l’AFP à Aného, ville sud-ouest du Togo, à la frontière entre les deux pays.

De nombreuses familles, en majorité des femmes et des enfants, baluchons sur la tête et sacs à bout de bras, traversent sur de petits bateaux la lagune qui borde l’Océan atlantique et marque à cet endroit la frontière occidentale du Togo avec le Bénin.

Mercredi après-midi, ce sont plus de 700 réfugiés qui avaient franchi la frontière (située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Lomé), selon la source diplomatique à Lomé.

Ce flot de réfugiés, dont la majorité déclare venir de la capitale Lomé, s’est même accru ce jeudi, a constaté l’AFP à Aného.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
24 septembre 2017
Lomé 22°C (à 13h)