DEPECHE

Plus de 22 600 Togolais se sont réfugiés au Ghana et au Bénin, selon le HCR

Le 6 mai 2005, publié sur ufctogo.com

Le nombre de personnes qui ont fui le Togo a atteint 22.600 vendredi, mais l’afflux de réfugiés s’est ralenti ces derniers jours, a annoncé vendredi le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Selon l’agence onusienne, environ 10.600 Togolais ont fui au Ghana, tandis que 12.000 ont trouvé refuge au Bénin depuis le 26 avril. Ce jour-là, des affrontements avaient éclaté entre forces de l’ordre et jeunes opposants après l’annonce de la victoire de Faure Gnassingbé à l’élection présidentielle. L’opposition a dénoncé des fraudes massives lors du scrutin.

Plus de 500 personnes ont fui le Togo jeudi. Parmi les derniers arrivants figurent 355 Togolais qui sont arrivés à Hilakondji, au Bénin, et 218 autres qui se sont réfugiés à Aflao, au Ghana. Mais, selon le porte-parole du HCR, Ron Redmond, le nombre de réfugiés a "nettement reculé" au cours des deux derniers jours. La plupart ont été accueillis par des proches. Des milliers d’autres vivent dans des campements de fortune.

Mercredi dernier, Faure Gnassingbé a prêté serment pour la seconde fois au palais présidentiel de Lomé. Le fils du dictateur décédé l’avait déjà fait une première fois, il y près de deux mois, installé au pouvoir par l’armée, immédiatement après la mort de Gnassingbé Eyadéma le 5 février. C’est ensuite, sous la pression internationale, que Gnassingbé fils a remis sa démission et organisé un scrutin présidentiel.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
26 mars 2017
Lomé °C (à 0h)