DEPECHE

Nouvelle manifestation à Paris pour le rétablissement de l’Etat de droit

Le 27 février 2005, publié sur ufctogo.com

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche à Paris pour réclamer le retour complet à "l’Etat de droit" au Togo, en dépit de l’annonce vendredi par Faure Gnassingbé qu’il renonçait au poste de président par intérim.

La police a estimé à 300 le nombre de manifestants, tandis qu’un organisateur, Isidore Latzoo, a affirmé qu’il y avait 1.500 participants.

"La démission de Faure est une imposture pour tromper l’opinion internationale", a déclaré M. Latzoo, en expliquant que "l’Etat est dans les mains d’un clan". "Le coup d’Etat militaire se poursuit au Togo et nous poursuivrons les manifestations jusqu’à l’organisation de véritables élections et le rétablissement de l’Etat de droit", a-t-il dit.

Vendredi, Faure Gnassingbé - qui a succédé pendant près de trois semaines à son père Gnassingbé Eyaméda, décédé le 5 février - a "renoncé" au poste de président par intérim et a décidé de se présenter à une élection présidentielle qui doit être organisée prochainement.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
29 mars 2017
Lomé 28°C (à 22h)