DEPECHE

Modification du code électoral : l’opposition appelle à manifester samedi

Le 14 février 2002, publié sur ufctogo.com

Les six principaux partis de l’opposition togolaise ont appelé à une manifestation samedi à Lomé contre la récente modification du code électoral, dans un communiqué conjoint publié jeudi.

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR), la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), la Convergence patriotique panafricaine (CPP), l’Union pour la démocratie sociale (UDS-Togo), le Parti pour la démocratie et le renouveau (PDR) et l’Union des forces de changement (UFC) appellent la population à manifester massivement "pour le respect de l’accord cadre de Lomé et contre la modification unilatérale du code électoral".

Le 8 février, le parlement togolais, constitué en majeure partie de députés appartenant à la mouvance présidentielle, avait procédé à la modification du code électoral devant régir les prochaines élections législatives anticipées.

Déjà reportées deux fois, les législatives anticipées prévues par l’accord cadre signé en juillet 1999 par le pouvoir et l’opposition sont censées avoir lieu le 10 mars prochain, mais seront selon toute vraisemblance une nouvelle fois repoussées.

Pouvoir et opposition se rejettent mutuellement la responsabilité du retard accusé par le processus électoral.

L’Union Européenne, les Etats-Unis, la France et l’ONU ont exprimé leur "préoccupation" devant ce nouvel épisode de la crise politique togolaise et ont appelé les protagonistes à la recherche d’un consensus.
AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 28°C (à 21h)