DEPECHE

Menaces de mort contre un journaliste

Le 6 octobre 2004, publié sur ufctogo.com

Le directeur de publication de l’hebdomadaire privé "Forum de la Semaine", Jean-Baptiste Dzilan, alias Dimas Dzikodo, a reçu plusieurs appels téléphoniques anonymes au cours desquels ses interlocuteurs l’ont menacé de mort pour avoir publié des textes de l’opposition.

« Des menaces de mort proférées à l’encontre d’un journaliste sont à prendre au sérieux, a déclaré Reporters sans frontières. Le ministère de l’Intérieur doit garantir la sécurité de Jean-Baptiste Dzilan et ouvrir une enquête afin d’identifier et punir les auteurs de ces appels anonymes », a ajouté l’organisation.

Le 23 septembre 2004, "Forum de la Semaine" a diffusé un dossier rédigé par un mouvement de jeunes opposants, le « Mouvement du 5 octobre » (MO5), basé à Bruxelles, sans autre commentaire. Depuis, son directeur reçoit des appels téléphoniques anonymes menaçant d’attenter à sa vie : « Vous avez signé votre arrêt de mort avec l’article que vous avez écrit sur le MO5 touchant les enfants du Président. Sachez que vous serez éliminé et que ce n’est qu’une question de temps… » Ces appels ont cessé le 1er octobre, depuis que le journaliste a demandé au ministère de l’Intérieur de s’occuper de son cas.

Jean-Baptiste Dzilan publie régulièrement des articles critiques sur la gestion du pays par le chef de l’Etat togolais, le général Gnassingbé Eyadéma et ses proches. En juin 2003, il avait été arrêté dans un cybercafé alors qu’il scannait des photos de victimes de torture. Il avait été libéré en juillet, après le versement d’une amende de 500 000 francs CFA (764 euros).

Reporters sans frontières

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 22h)