DEPECHE

Lomé, ce 17 août 2001

Le 17 août 2001, publié sur ufctogo.com

Le temps, à l’instar du climat politique est morose.

L’Assemblée Nationale RPT n’a pas été dissoute. Du coup, les législatives anticipées, sans aucun doute seront reportées, surtout avec le blocage actuel que connaît le CPS. Et pour cause, Edem Kodjo, leader de la CPP, suite aux injures des liseurs de motion à la TVT a claqué la porte du CPS.

Autre élément de raidissement de la situation politique, la persistance de l’opposition à organiser encore ce samedi 18 août 2001 une marche de protestation contre l’incarcération arbitraire de Maître Agboyibo, malgré les bastonnades et gaz lacrymogènes du Général Walla et de ses sbires. Horizon presque incertain donc au Togo où l’hebdo Nouvel Echo nous apprend que le pouvoir Eyadema s’apprête à modifier la Constitution avant toute dissolution de son Assemblée entièrement acquise à sa cause.

Les facilitateurs attendus de nouveau à Lomé à la mi-septembre ont demandé dans une lettre en date du 09 août 2001 aux autorités togolaises et à toutes les parties de tout mettre en œuvre sur le plan juridique pour examiner tous les voies et moyens qui permettraient une libération du premier responsable du CAR.

Au Togo, c’est encore et toujours la résurgence de la polémique sur les querelles CUT/JUVENTO sur les vrais pères de l’indépendance du Togo entretenue par la JUVENTO en accointances avec le RPT. Monsieur Atsuté Kokouvi Agbobli , historien, ancien ministre, la soixantaine, tente de situer l’histoire dans Nouvel Echo N° 196 du 17 au 23 août 2001.

Apollinaire Mewenemesse, Directeur de Publication de la Dépêche, traqué par le pouvoir et porté disparu referait peu à peu surface.

Sur le plan culturel, le FESTHEF 2001, festival de théâtre de la fraternité, sera à sa sixième édition cette année du 22 au 31 août 2001.Quinze pays du monde entiers sont attendus à Assahoun. Une résidence d’écriture a déjà ouvert ses portes depuis le 15 de ce mois à Apéyémé.

Pour la promotion du tourisme en Afrique de l’ouest, les 5 pays du Conseil de l’Entente ont remis 10.000 VTE (visas touristiques de l’Entente) au Togo lors du lancement de ce produit au Togo le 10 août dernier.

Portail cafenet, www.cafenet.tg, Lomé, Togo

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 30°C (à 12h)