DEPECHE

Les médiateurs renouent avec la classe politique togolaise

Le 27 avril 2000, publié sur ufctogo.com

Les médiateurs du dialogue inter-togolais ont repris contact avec la classe politique togolaise réunie au sein du Comité paritaire de suivi (CPS) de l’accord signé en juillet 1999 par le camp présidentiel et l’opposition togolaise, a-t-on appris jeudi de source politique. Les quatre facilitateurs du dialogue politique destiné à mettre un terme à la crise politique que connaît le Togo depuis le début des années 1990 représentent l’Union européenne, la Francophonie, l’Allemagne et la France. Ils se sont réunis avec le CPS le 25 avril, a indiqué Zarifou Ayeva, président du Parti pour la démocratie et le renouveau (PDR, opposition).

Le collège des facilitateurs avait estimé en février dernier "ne plus avoir les moyens de poursuivre sa mission" en raison de la mauvaise volonté de certains partis de l’opposition au président Gnassingbé Eyadéma sur la reprise des négociations au CPS. Les négociations achoppaient alors sur l’adoption par l’assemblée nationale, dominée par la mouvance présidentielle, d’un projet de code électoral, unanimement adopté par le CPS, et prévoyant notamment la création d’une Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce projet a finalement été adopté au mois de mars dernier. Selon M. Ayeva, les facilitateurs ont exprimé le souhait d’assister à l’installation de la CENI, et les différentes parties ont répondu favorablement à cette demande.

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
25 septembre 2017
Lomé 26°C (à 22h)