DEPECHE

Les frontières terrestres du Togo ont été fermées avec le Ghana, le Burkina Faso et le Bénin

Le 23 avril 2005, publié sur ufctogo.com

Les frontières terrestres du Togo ont été fermées vendredi matin en prévision de l’élection présidentielle de dimanche, a-t-on appris de source proche du ministère togolais de l’Intérieur.

"Cette mesure sera levée après cette élection", a-t-on indiqué de même source, sans toutefois préciser de date.

La fermeture des frontières avec le Ghana, le Burkina Faso et le Bénin était initialement prévue entre samedi soir et lundi matin. La frontière avec le Ghana jouxte la capitale, Lomé.

Lors d’élections, les autorités togolaises ferment régulièrement les frontières terrestres du pays au moment du scrutin.

Le dimanche prochain, les électeurs togolais sont appelés à désigner un nouveau président pour succéder à Gnassingbé Eyadéma décédé le 5 février, parmi quatre candidats que sont Faure Gnassingbé, représentant du Rassemblement du peuple togolais (RPT, parti au pouvoir), Emmanuel Akitani Bob, candidat unique de l’opposition radicale, Nicolas Lawson, l’homme d’affaires et président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR, opposition) ainsi qu’Harry Olympio, président du Rassemblement pour le soutien à la démocratie et au développement (RSDD, opposition modérée).

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
18 décembre 2017
Lomé °C (à 0h)