DEPECHE

Les enseignants du supérieur du Togo pour de meilleures conditions de vie et de travail

Le 10 avril 2008, publié sur ufctogo.com

Les enseignants du supérieur du Togo exigent de meilleures conditions de vie et travail et l’ont exprimé mercredi aux autorités du pays, a appris APA de bonne source.

« Notre charge au niveau de l’Etat est une charge importante et pluridimensionnelle, nous avons à charge à former les cadres du pays et dans ces conditions, nous estimons qu’il nous faut des conditions minima pour pouvoir faire le travail », a déclaré à la presse Adoté Goeh-Akué.

Ce responsable des syndicats des enseignants du supérieur du Togo, s’exprimait à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre togolais Komlan Mally.

Les enseignants du supérieur du Togo, regroupés au sein de deux syndicats qui avaient déjà introduit, depuis bientôt un an, des revendications auprès des autorités du pays, ont voulu par cette rencontre les relancer.

« Nous avons revendiqué qu’on reconnaisse nos qualités et droits, nous avons demandé qu’on reconnaisse que nous avons besoin d’un cadre de travail idéal à l’université, nous avons demandé qu’on puisse nous permettre de faire notre travail d’enseignant et d’enseignant-chercheur », a ajouté Goeh-Akué.

Selon lui, le Premier ministre, le ministre du travail ainsi que celui de l’enseignement supérieur disent avoir compris la pertinence des revendications.

Les enseignants du supérieur du Togo attendent donc des actions concrètes de la part des autorités.

Le Togo dispose de deux universités à Kara (430km au nord) et à Lomé, la capitale.

APA-Lomé (Togo)

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 27°C (à 10h)