DEPECHE

Le principal parti d’opposition togolais condamne le meurtre de Jean Hélène

Le 25 octobre 2003, publié sur ufctogo.com

LOME, 24 oct (AFP) - 13h07 - L’Union des Forces du Changement (UFC), principal parti d’opposition togolais de Gilchrist Olympio, a condamné "vigoureusement" vendredi le meurtre de Jean Hélène, correspondant de Radio France Internationale (RFI) abattu mardi par un policier ivoirien à Abidjan.

Dans un communiqué, l’UFC estime que la "traque des journalistes comme la chasse à l’homme contre les opposants, constitue le propre des régimes totalitaires".

L’UFC "exige que non seulement le coupable soit traduit devant la justice et condamné conformément à la loi et à l’éthique, mais surtout qu’en Côte d’Ivoire, comme partout ailleurs en Afrique, les autorités compétentes prennent toutes les dispositions appropriées pour que de tels forfaits disparaissent des comportements politiques nationaux".

Jean Hélène, 50 ans, a été tué par balles mardi soir par un policier à proximité du siège de la police nationale à Abidjan, où il attendait la sortie de onze opposants qui venaient d’être remis en liberté après plusieurs jours de garde à vue, afin de les interviewer

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
19 novembre 2017
Lomé 27°C (à 19h)