DEPECHE

Le ministre de la Justice remplace celui de l’Intérieur limogé

Le 22 avril 2005, publié sur ufctogo.com

Le Garde des sceaux, ministre togolais de la Justice, Katari Foli-Bazi, remplace le ministre de l’Intérieur, François Esso Boko, qui vient d’être limogé pour avoir demandé la suspension du "processus électoral suicidaire", ont annoncé vendredi matin les autorités togolaises.

M. Boko, qui avait en charge l’organisation de la présidentielle du 24 avril, a convoqué vendredi à 2h00 du matin les diplomates accrédités au Togo pour leur faire part de ses inquiétudes quant à la tenue du scrutin et demander la constitution d’un gouvernement de transition dont le poste de Premier ministre serait confié à un membre de l’opposition, "afin de réconcilier le pays".

"Le président de la République s’étonne d’une telle déclaration personnelle après toutes les garanties données par le ministre de l’Intérieur sur les préparatifs du scrutin", a dit plus tôt le même matin le ministre togolais de la Communication Pitang Tchalla, faisant état d’une déclaration du président de la République par intérim Abass Bonfoh.

L’élection présidentielle au Togo aura lieu dimanche comme " prévu", rassure la population et la communauté internationale le président par intérim, cité par le ministre Tchalla.

"Les forces de l’ordre et de sécurité ont pris les mesures nécessaires pour que l’élection présidentielle se déroule dans le calme et la sérénité. L’ordre public sera maintenu", a ajouté M. Tchalla.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
25 avril 2017
Lomé 28°C (à 02h)