DEPECHE

Le gouvernement nigérien veut poursuivre Pascal Sevran

Le 16 décembre 2006, publié sur ufctogo.com

Le gouvernement nigérien a annoncé samedi son intention de poursuivre devant la justice française l’animateur de la chaîne publique de télévision France 2, Pascal Sevran, pour racisme après ses propos sur la famine en Afrique.

Le gouvernement du Niger, ancienne colonie française où la famine touche chaque année des centaines de milliers de personnes, estime que certains passages du dernier livre de Sevran, "Le privilège des jonquilles", comportent des "insanités dignes de Goebbels", le chef de la propagande du régime nazi et "caractéristiques des thèses fascistes".

"Ils (les passages du livre) sont on ne peut plus racistes et font un éloge de l’eugénisme dont M. Sevran est l’apôtre patenté", affirme le gouvernement dans un communiqué.

"Le gouvernement du Niger (...) a décidé de saisir les tribunaux français pour que justice et réparations soient faites", précise le communiqué.

Dans son livre, Pascal Sevran estime que la sexualité des noirs est responsable de la misère en Afrique. Il écrit que le taux de natalité au Niger, l’un des plus élevés au monde, est un crime dans l’un des pays les plus pauvres de la planète.

Sevran a confirmé ses propos dans Nice Matin, daté du 2 décembre. "L’Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète", a-t-il dit au quotidien.

En France, plusieurs associations de lutte contre le racisme ont demandé à la chaîne publique de licencier l’animateur.

Reuters (Niamey)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
29 mars 2017
Lomé 28°C (à 22h)