DEPECHE

Le commissaire européen Louis Michel attendu ce dimanche à Lomé.

Le 26 décembre 2004, publié sur ufctogo.com

Selon Radio France Internationale, Louis Michel, commissaire européen à la coopération, au développement et à l’action humanitaire, doit engager ce dimanche à Lomé une nouvelle série de discussions avec les principaux acteurs politiques du pays.

Cette visite intervient quelques jours après l’annonce par le président Eyadéma pour 2005 de la dissolution de l’Assemblée nationale et d’organisation d’élections législatives anticipées.

Pour les partis de l’opposition radicale, le report sine die du vote du code électoral par le parlement et l’annonce du chef de l’Etat de dissoudre l’assemblée nationale en 2005 sont les actions de séduction du pouvoir en direction de Bruxelles... ajoute RFI.

En effet le commissaire européen à la coopération, au développement et à l’action humanitaire, Louis Michel, est attendu à Lomé dimanche pour donner un coup de pousse au dialogue intertogolais. Cette visite a poussé le pouvoir à faire des gestes dans le sens des attentes de l’Union Européenne qui exigeait l’adoption d’un cadre électoral consensuel et l’annonce de la date des prochaines législatives anticipées avant le 31 décembre 2004.

« La dissolution annoncée de l’Assemblée RPT n’est pour l’instant qu’une simple intention du Chef de l’Etat. Il faut attendre les mois à venir pour voir si ce dernier est réellement à même de prendre le risque de sacrifier une Assemblée monocolore dont il se sert pour gérer le pays à sa guise. Je crains pour l’instant qu’il ne s’agisse davantage d’un clin d’œil de charme en direction de l’Union Européenne », indique Yaovi Agboyibo.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
26 juillet 2017
Lomé 25°C (à 20h)