DEPECHE

Le centre culturel allemand incendié la nuit dernière par la milice de Faure

Le 29 avril 2005, publié sur ufctogo.com

Ils ont mis le feu à l’Institut Goethe, centre culturel allemand de Lomé cette nuit. Ceux qui ont commis ce crime ne se sont pas cachés pour le faire ; ils ont pris tout leur temps pour incendier ce centre qui renferme une grande bibliothèque, des salles de cours et des bureaux.
C’étaient des hommes armés, visiblement enragés que des témoins ont vu à l’oeuvre au Goethe, situé près du Grand marché d’Adawlato.

Les artistes et étudiants togolais viennent de perdre l’un des rares centres qui permettait de les mettre en valeur.

Il ne fait pas de doute qu’il s’agit des miliciens du régime RPT. Le groupe qui a commis cet acte voulait punir l’Allemagne pour son prétendu soutien à l’opposition togolaise.

Le 22 Avril dernier, M. François Esso Boko, alors ministre de l’intérieur en charge de l’Administration électorale a fait une sortie fracassante en demandant le report de la présidentielle en dénonçant la forte polarisation et le risque de violence. Boko a trouvé refuge depuis lors à la résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne. Ce pays a refusé de livrer aux autorités togolaises Esso Boko qui a été limogé par le président intérimaire Abass Bonfoh.

L’Allemagne n’a pas encore réagi après cet acte crapuleux. De 1884 à 1918, le Togo a été un protectorat de l’Allemagne.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
18 août 2017
Lomé 25°C (à 19h)