DEPECHE

Le Togo réclame à l’ONU une commission d’enquête internationale

Le 10 mars 2000, publié sur ufctogo.com

Le gouvernement togolais a demandé vendredi pour la seconde fois à l’ONU la création d’une commission d’enquête sur les informations d’Amnesty international concernant de prétendus assassinats politiques au Togo, a-t-on appris de source officielle.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, dont copie a été transmise à l’AFP, le Premier ministre togolais, Eugène Koffi Adoboli, demande la "mise en place rapide d’une commission internationale d’enquête sur les allégations contenues dans le rapport d’Amnesty international paru en mai 1999".

Dans ce rapport intitulé "Togo, le règne de la terreur", l’organisation affirmait que des "centaines de personnes" avaient été tuées lors de l’élection présidentielle de juin 1998 et que leurs corps avaient été jetés à la mer. Le gouvernement togolais avait fermement démenti ces informations et demandé il y a quatre mois la création d’une commission d’enquête internationale.

"Je ne saurais vous dissimuler les vives appréhensions que nourrit mon gouvernement face au peu de progrès enregistrés dans cette perspective", écrit le Premier ministre. Le gouvernement a également envoyé une lettre, qui reprend quasiment les mêmes termes, au secrétaire général de l’Oganisation de l’Unité africaine (OUA), Salim Ahmed Salim.

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
25 juillet 2017
Lomé 23°C (à 05h)