DEPECHE

Le Togo menace de suspendre l’opérateur de téléphonie mobile Atlantique Télécom-Togo (Moov)

Le 29 juillet 2009, publié sur ufctogo.com

Le deuxième opérateur de téléphonie mobile du Togo « Atlantique Télécom-Togo (Moov) » sera suspendu à compter du 10 août prochain pour défaut d’autorisation légale, a appris APA de source officielle.

Le ministère togolais des Postes et Télécommunications et des innovations technologiques a annoncé dans un communiqué que le réseau de « Atlantique Télécom-Togo » (Moov) propriété du groupe des Emirats Etisalat opère sans autorisation légale depuis 2008.

Selon la même source, l’opérateur de téléphonie mobile n’a pas exécuté des dispositions d’un arrêté fixant les conditions financières de renouvellement des licences.

"Des discussions entreprises en juin 2008 ont abouti à des négociations et à la signature par le ministère des postes et télécommunications le 22 mai 2009, de deux arrêtés fixant les conditions financières de renouvellement des licences", souligne la même source.

A ce jour, l’opérateur historique Togo Télécom et sa filiale Togo Cellulaire ont commencé à exécuter les dispositions de ces arrêtés.

Un différend avait déjà opposé il deux ans les autorités togolaises et « Atlantique Télécom-Togo » au sujet du changement de dénomination de la société « Télécel » en « Moov ». Un accord avait été par la suite conclu entre les deux parties

APA-Lomé (Togo)

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
26 septembre 2017
Lomé 28°C (à 14h)