DEPECHE

Le Sénégal expulse la correspondante de RFI

Le 23 octobre 2003, publié sur ufctogo.com

DAKAR, 23 oct (AFP) - 21h04 - Le Sénégal a décidé jeudi d’expulser la correspondante de Radio France Internationale (RFI), Sophie Malibeaux, une première dans l’histoire de ce pays jusqu’alors "connu pour son attachement aux valeurs de démocratie et de liberté", selon des organisations de défense des journalistes.

Dans un communiqué rendu public à Dakar, la direction de RFI a annoncé que les autorités sénégalaises n’avaient pas accepté de revenir sur cette décision prise le 7 octobre dernier à l’encontre de la journaliste française.

Le Sénégal lui reprochait une couverture "tendancieuse" des discussions alors en cours à Ziguinchor, en Casamance (sud), région en proie à une rébellion indépendantiste depuis plus de vingt ans.

Un responsable du ministère sénégalais de l’Intérieur l’avait également accusée d’avoir commis une "ingérence grave et manifeste dans les affaires intérieures" du pays, peu avant que la décision de l’expulser ne soit alors suspendue, à quelques minutes de son départ pour Paris.

Selon le communiqué reçu jeudi par l’AFP, "le directeur général adjoint aux antennes et à l’information de RFI, Gilles Schneider, s’est rendu à Dakar du 20 au 22 octobre pour convaincre les plus hautes autorités sénégalaises de revenir sur leur décision d’expulser Sophie Malibeaux", mais "cette série d’entretiens n’a pas permis de lever cette mesure".

"La direction de RFI", qui "réaffirme sa confiance à Sophie Malibeaux", "conteste cette mesure" et "déplore que celle-ci soit obligée de quitter le territoire sénégalais", ajoute la même source, sans précision de date.

Sophie Malibeaux, 37 ans, travaille pour RFI depuis 1991. Avant son affectation par cette radio à Dakar en août 2002, elle a notamment travaillé pour la chaîne de télévision japonaise NHK, puis pour plusieurs organes de la presse française comme correspondante à Tokyo.

La mesure, qui constitue une première au Sénégal, selon le Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie (CRED), a été décriée par plusieurs organisations de défense des journalistes et des droits humains.

"Nous sommes scandalisés ! Cela donne du Sénégal une image honteuse", celle d’"un pays où la liberté de la presse n’est pas respectée", a déclaré à l’AFP le secrétaire général de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho, ONG), Alioune Tine.

Lorsque la décision d’expulsion avait été annoncée le 7 octobre, "nous avions demandé que cette mesure soit annulée", a de son côté rappelé le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), Alpha Sall, également responsable de l’Union des journalistes de l’Afrique de l’Ouest (UJAO, basée à Dakar).

"Nous sommes profondément surpris et choqués, surtout dans le contexte actuel, avec ce qui (s’est) passé en Côte d’Ivoire", a indiqué M. Sall.

Mercredi, la Raddho avait établi un lien entre la décision du Sénégal d’expulser Sophie Malibeaux et l’assassinat de Jean Hélène, correspondant de RFI en Côte d’Ivoire, tué mardi soir à Abidjan par un policier.

"Bien que ces deux cas aient connu des issues différentes", il s’agit "d’une même question : les entraves à la libre exercice du devoir d’informer juste et vrai", avait estimé l’ONG.

Jean Hélène, nom de plume de Christian Baldensperger, 50 ans, a été tué par un policier présenté par les autorités ivoiriennes comme le sergent Théodore Sery.

Son corps a été rapatrié jeudi vers la France à bord d’un avion militaire spécial. Une enquête a été ouverte, les auditions de témoins se poursuivaient mais on ignorait toujours jeudi soir les motifs et les circonstances exactes du meurtre du journaliste de RFI.

Il doit être inhumé le 27 octobre à Mulhouse (est de la France).

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
18 novembre 2017
Lomé 26°C (à 05h)