DEPECHE

La réunion des ministres de la zone franc axée sur la bonne gouvernance

Le 31 mars 2000, publié sur ufctogo.com

La réunion des ministres de l’Economie et des Finances des pays de la zone franc, les 3 et 4 avril à Malabo, sera axée sur l’évaluation du cadre de bonne gouvernance économique et financière, selon des participants interrogés par l’AFP.

Au total, 159 délégations représentant les Etats africains liés à la France par des accords de coopération monétaire et plusieurs organismes financiers internationaux sont attendus dans la capitale équato-guinéenne. Outre les ministres africains, comoriens et français des Finances, des conseillers de l’Elysée, des Affaires étrangères, du Trésor français, de la Caisse française de développement, de la Banque de France et des Banques des Etats d’Afrique centrale et de l’Ouest (BEAC et BCEAO), participeront aux travaux.

Les Etats représentés, membres de la zone de solidarité prioritaire de la coopération française, sont regroupés, à l’exception des Comores, dans deux grands ensembles économiques : la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) et l’Union Ecomonique et monétaire Ouest Africain (UEMOA). Ces "marchés communs" regroupent plus de 100 millions d’habitants répartis dans six pays d’Afrique centrale - Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Centrafrique, Tchad - et huit pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

La réunion de Malabo sera notamment consacrée à l’examen des mécanismes de contrôle et de transparence des flux financiers de ces pays, a-t-on indiqué de source diplomatique à Malabo. Elle précèdera les traditionnelles réunions de printemps des institutions de Bretton Woods à Washington. Les participants doivent aborder et approfondir plusieurs grands dossiers, tels que le rapport du Comité de convergence, le traité de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), les mécanismes du Groupe d’Action Financière Internationale (GAFI).

Le Comité de convergence, créé en septempre 1999, lors de la réunion des ministres de Finances à Paris, a pour mission de veiller au respect par les pays membres de la zone franc des règles communautaires dans le domaine de la stabilité monétaire, rappelle-t-on. Il assure également une mission de surveillance collégiale des politiques macro-économiques nationales afin de les rendre compatibles avec la stabilité de la monnaie et la bonne exécution des programmes d’ajustements structurels.

La réunion de Malabo évaluera également l’impact du traité de l’OHADA, signé en 1998 et portant sur le droit commercial général, le droit des sociétés commerciales, le droit des sûretés et l’organisation des procédures simplifiées de recouvrement. L’OHADA pourrait en outre se voir chargée de l’interprétation de divers textes d’unification relatifs à la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA) et à l’Organisation africaine de la Propriété intellectuelle (OAPI), a-t-on indiqué de source diplomatique. Enfin la bonne gouvernance économique, à travers la mise en exécution du GAFI, instrument de lutte contre le blanchiment d’argent au niveau international, fera l’objet "d’un examen approfondi", a-t-on ajouté de même source.

La question du rattachement des francs CFA et comorien à l’Euro, ne sera pas en reste des travaux de Malabo. Les représentants de la Banque de France et du Trésor devraient rassurer leurs partenaires africains sur la rumeur d’une seconde dévaluation du Franc CFA, en raison de la disparition du franc français, ancre monétaire des francs CFA et comorien, remplacé depuis janvier 1999 par l’Euro. Cette substitution, affirment les experts financiers français, n’affecte pas les mécanismes de coopération monétaire liant la France aux pays de la zone franc.

AFP
>

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 30°C (à 10h)