DEPECHE

La France a une attitude spéciale par rapport à la situation togolaise, selon l’opposant Gilchirst Olympio

Le 19 juin 2005, publié sur ufctogo.com

Le célèbre opposant togolais, Gilchrist Olympio, a dans une interview diffusé samedi par Radio France Internationale (RFI), qualifié de "spéciale" la position de Paris par rapport à la situation politique au Togo.

Le leader de l’Union des Forces de Changement (UFC), principal parti de l’opposition radicale togolaise, faisant ainsi allusion à la reconnaissance que Paris a apportée au régime issu de la présidentielle du 24 avril dernier.

"La France a une position spéciale...Nous n’avons pas beaucoup d’amis dans le gouvernement (français) mais nous avons des amis au parlement qui estiment que ce qui se passe au Togo est inadmissible", a déclaré M. Olympio qui conteste jusqu’ici la victoire sous le drapeau du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) de Faure Gnassingbé, fils de feu président Eyadéma, à la dernière élection présidentielle.

Gilchrist Olympio et son parti revendiquent toujours la victoire du candidat unique de l’opposition radicale et 1er vice- président de l’UFC, Bob Akitani, se basant sur ce qu’ils considèrent comme une manipulation des résultats électoraux et des fraudes massives au profit du candidat du parti RPT au pouvoir. Evoquant une fois encore l’attitude de la France dans la crise électorale au Togo, le numéro un de l’UFC déclare : "on croit que la démocratie est un luxe qu’on ne peut se permettre en Afrique, que ce qui compte, c’est la stabilité et que la démocratie viendra après...mais nous n’acceptons pas cette thèse."

La victoire de Faure Gnassingbé au scrutin a été reconnu, non seulement par Paris, mais aussi par l’Union Africaine et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest dont les observateurs électoraux ont jugé "globalement satisfaisant" le déroulement de cette élection.

De l’avis de Paris, la nomination par le président Faure Gnassingbé de l’opposant modéré Edem Kodjo comme premier ministre du gouvernement d’union nationale attendue est de nature à ramener la stabilité au Togo (après des secousses et des violences post électorales sanglantes).

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
24 mars 2017
Lomé °C (à 0h)