DEPECHE

La France a octroyé au Togo, une subvention non remboursable d’environ 1,9 milliard de FCFA

Le 23 juillet 2007, publié sur ufctogo.com

La France a octroyé au Togo, une subvention non remboursable d’environ trois millions d’euros (1,9 milliard de FCFA) pour l’organisation des prochaines élections législatives, a-t-on appris lundi de source officielle.

L’Union européenne (UE) avait déjà décaissé début juin, environ 13,6 millions (9 milliards de FCFA) pour aider la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans l’organisation de ces législatives théoriquement prévue cette année, le mandat de l’actuel parlement s’achevant en octobre.

Aucune date officielle n’a été encore retenue, la Commission électorale ayant déjà reporté deux fois le scrutin qui devait se tenir en juin puis en août, officiellement en raison des difficultés techniques et matérielles.

Le recensement électoral en vue des législatives a démarré le 16 juillet et doit s’achever le 17 août.

La Céni est tenue d’organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l’UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

AFP (Lomé)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
26 septembre 2017
Lomé 28°C (à 14h)