DEPECHE

La FIDH va accompagner le processus vérité et réconciliation au Togo

Le 24 mai 2008, publié sur ufctogo.com

La Fédération Internationale des droits de l’Homme (FIDH) a décidé d’accompagner le processus vérité et réconciliation au Togo, a annoncé samedi à Lomé sa présidente Sohayer Belhassen.

« Nous sommes intéressés par le processus qui est entamé au Togo », a déclaré à la presse Sohayer Belhassen à l’issue d’une rencontre avec le Premier Ministre togolais Komlan Mally.

Selon elle, « le processus est fort intéressant pour l’Afrique entière parce que c’est un processus de commission de vérité justice et réconciliation ».

Elle a salué ‘’l’acte de courage’’ des autorités togolaises qui ont initié ce processus qui est, selon elle, un moment important.

Sohayer Belhassen a estimé que les militants de la FIDH devront l’accompagner jusqu’au bout.

Le Chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé a lancé le 15 mars dernier des consultations nationales qui aboutiront à la mise en place d’une commission vérité et réconciliation au Togo.

Cette Commission vérité et réconciliation qui sera mise en place après les consultations nationales sera chargée de faire la lumière sur les actes de violence à caractère po1itique, commis durant la période allant de 1958 à ce jour, et d’étudier les modalités d’apaisement des victimes.

Ce mécanisme de vérité, de justice et de réconciliation a été proposé par l’Accord politique global (APG) signé le 20 août 2006 à Ouagadougou, au Burkina Faso, par la classe politique et la société civile togolaises.

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 26°C (à 00h)