DEPECHE

« L’élection très mal engagée », selon la coalition de l’opposition

Le 24 avril 2005, publié sur ufctogo.com

L’élection présidentielle au Togo « est très mal engagée » et les « bourrages d’urnes se font à une grande échelle », a affirmé dimanche le candidat de la coalition de l’opposition, Emmanuel Bob Akitani.

"Les bourrages d’urnes se font à une grande échelle et on ne m’a pas signalé un seul bureau où tout se passe bien", a déclaré ce candidat à l’AFP.

Il a souligné que l’encre utilisée pour marquer les électeurs après leur vote n’était pas indélibile.

"Nous connaissons bien le système du RPT (Rassemblement du peuple togolais, au pouvoir) mais on dirait qu’ils agissent comme si l’impunité était toujours garantie. Mais ca ne sera pas le cas", a-t-il ajouté.

"Nous avons des gens dans tous les bureaux et nous constatons que l’élection est très mal engagée. On va attendre la fin du scrutin et les résultats pour se prononcer définitivement", a-t-il dit.

Emmanuel Bob Akitani est le principal rival du candidat du RPT, Faure Gnassingbé, un des fils du président Gnassingbé Eyadéma, décédé le 5 février.

Il a appelé les habitants à "surveiller le dépouillement" des votes.

"On va essayer de les en empêcher, de les exclure des bureaux de vote, mais, légalement, le dépouillement est public", a déclaré le candidat de l’opposition.

Le dépouillement doit commencer après la fin des opérations de vote, officiellement prévue à 17H00 (locales et GMT).

© Copyright AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
24 mars 2017
Lomé °C (à 0h)