DEPECHE

L’UFC ne fera pas partie du gouvernement Agboyibo mais continue à soutenir l’accord politique global

Le 17 septembre 2006, publié sur ufctogo.com

L’Union des forces de changement (UFC), principal parti de l’opposition togolaise, "ne fera pas partie du gouvenement de Me Agboyibo", a affirmé, samedi soir à la PANA, son 3ème vice- président, M. Patrick Lawson, qui a déploré le fait que le choix du Premier ministre n’ait pas porté sur cette formation politique.

"Nous avons été floués car nous considérons que nous sommes la plus importante formation politique", a déclaré avec amertume M. Lawson, pressenti pour le poste de Premier ministre au lendemain de la signature, le 20 août dernier, d’un accord politique global entre les protagonistes de la crise togolaise sous le parrainage du président Blaise Compaoré du Burkina Faso.

"Si on veut aller vers une réelle réconciliation, le choix devrait être porté sur notre parti", a-t-in insisté, soulignant néanmoins que l’UFC soutient l’Accord politique global et qu’elle va s’organiser "pour qu’il soit appliqué dans son esprit et dans sa lettre".

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 25°C (à 01h)