DEPECHE

L’UE appelle les Togolais à la patience en attendant les résultats officiels des législatives

Le 22 octobre 2007, publié sur ufctogo.com

La Présidence de l’Union européenne a appelé lundi les partis politiques togolais à faire preuve de patience en attendant les résultats officiels, et demandé aux autorités de finaliser le processus électoral dans la transparence.

« L’UE demande à l’ensemble des partis et des militants d’attendre patiemment les résultats officiels, et aux autorités de finaliser le processus dans la transparence », indique la présidence de l’UE dans un communiqué transmis à APA.

Elle a salué, dans son communiqué, « l’engagement démocratique résolu dont a fait preuve le peuple togolais, qui s’est rendu massivement aux urnes » le dimanche dernier.

« Ces élections marquent une étape importante sur la voie de la consolidation de la démocratie et constituent un évènement majeur dans la mise en œuvre de l’Accord Politique Global », estime l’UE qui a promis agir de concert avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), pour assurer la promotion d’un « avenir pacifique et prospère » pour le Togo.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Togo a décidé de saisir la Cour constitutionnelle pour la proclamation des résultats provisoires de la ville de Lomé, pour avoir relevé des « anomalies d’ordre logistique, matériel, organisationnel et humain », durant les opérations de centralisation des résultats.

Le blocage porte principalement sur cinq sièges à pourvoir dans la ville de Lomé.

Pour sa part, l’Union des Forces de Changement (UFC), principal parti de l’opposition togolaise, dénonce des irrégularités constatées lors des élections législatives.

« L’UFC ne se laissera plus voler sa victoire », a lancé le président de l’UFC, Gilchrist Olympio, lors d’un meeting samedi dans la capitale togolaise.

A l’issue du meeting, des militants de l’UFC qui ont voulu marcher sur le siège de la CENI ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène.

Selon les résultats partiels publiés par la CENI, le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, au pouvoir), a gagné 49 sièges, suivi de l’Union des Forces de Changement (UFC) qui totalise 23 sièges.

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) du Premier ministre Yaovi Agboyibo a obtenu 4 sièges lors de ces élections dont le taux de participation est estimé à 95 %.

L’UE qui a envoyé une mission d’observateurs au Togo a indiqué que celle-ci restera dans le pays « pour suivre le reste du processus électoral y compris le dépouillement des votes, la finalisation des résultats et le traitement de plaintes éventuelles ».

APA-Lomé(Togo)

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
16 décembre 2017
Lomé 28°C (à 18h)