DEPECHE

L’UA "condamne la répression" de la manifestation au Togo

Le 13 février 2005, publié sur ufctogo.com

L’Union africaine (UA) a "condamné" samedi la "répression de la manifestation pacifique" contre le nouveau régime en place au Togo qui a causé des "pertes en vies humaines".

"Le président de la Commission (de l’UA, Alpha Oumar Konaré) condamne la répression de la manifestation pacifique qui a causé, dans la matinée du samedi 12 février 2005, des pertes en vies humaines et appelle les parties à plus de retenue", dans un communiqué de l’UA publié à Addis Abeba, siège de l’Union.

A l’appel de six partis d’opposition, environ 3.000 personnes se sont rassemblées samedi matin à Lomé pour la première manifestation importante contre le "coup d’Etat" du président investi togolais, Faure Gnassingbé.

Trois manifestants ont été tués et trois personnes ont été grièvement blessées, dont deux gendarmes, selon un bilan publié par le ministère de l’intérieur.

Dans son communiqué, l’UA a également déploré "les atteintes récentes à la liberté d’informer illustrées par l’intimidation de journalistes, la fermeture ou le brouillage de radios indépendantes" au Togo.

"La seule issue pour la paix et la stabilité du Togo réside dans le retour à la légalité constitutionnelle", a rappelé l’organisation panafricaine.

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
23 août 2017
Lomé 23°C (à 01h)