DEPECHE

Eyadéma, 20 minutes d’attente à l’aéroport : Gbagbo était en retard

Le 17 novembre 2003, publié sur ufctogo.com

Le président togolais, Gnassingbé Eyadéma, était en Côte d’Ivoire, le vendredi 14 novembre dernier, pour rencontrer son homologue ivoirien, Laurent Gbagbo, dans le cadre du déblocage du processus de paix. Mais, le séjour du président togolais a été émaillé d’un incident, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Arrivé à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, le vendredi 14 novembre dernier, à 11 heures, le chef de l’Etat togolais a été obligé d’attendre dans son avion plusieurs minutes durant, faute de la présence de son homologue ivoirien, Laurent Gbagbo, qui devrait l’accueillir au bas de l’échelle.

Ce dernier est arrivé une vingtaine de minutes plus tard à pas de course, permettant enfin à Eyadéma de descendre de l’avion.

Cette manière de faire attendre le président togolais dans son avion a été vu par certains membres du gouvernement comme un incident diplomatique.

Bien que le chef de l’Etat ivoirien, dans une plaisanterie, a dit qu’il pensait que l’arrivée de Eyadéma était prévue pour 15 heures.

D’ailleurs, cela n’a pas convaincu, dans la mesure où l’heure de l’arrivée du chef de l’Etat togolais en Côte d’Ivoire avait été distillée dans la presse internationale et nationale.

Le protocole d’Etat et les services de la présidence de la République devraient, de l’avis de tous, prendre les dispositions nécessaires pour éviter cette situation gênante qui aurait valu le retour au Togo du président Eyadéma, si ce dernier n’avait pas mis en avant, la mission de paix pour laquelle il a effectué le déplacement d’Abidjan.

Frank KONATE - 24 Heures (Abidjan)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
27 mars 2017
Lomé °C (à 0h)