DEPECHE

Ethiopie : Addis-Abeba à feu et à sang

Le 4 novembre 2005, publié sur ufctogo.com

Une trentaine de morts et environ 200 blessés dans des affrontements.

Secouée par une escalade de violence, Addis-Abeba affiche l’image d’une ville à feu et à sang. La capitale éthiopienne s’est réveillée hier matin sur des coups de feu, des tirs sporadiques dans certains quartiers. C’était le troisième jour des heurts qui ont éclaté mardi, opposant la police et des manifestants dans le quartier Lideta, à l’ouest d’Addis-Abeba. Le bilan global serait d’une trentaine de morts et environ 200 blessés depuis mardi, selon des sources concordantes.

A la suite de la publication des résultats des élections législatives de mai dernier marquées par des violences qui avaient causé la mort de plusieurs personnes, la principale formation de l’opposition, le Parti de la coalition pour l’unité et la démocratie (CUPP), avait annoncé des actions de protestation. La commission électorale avait déclaré vainqueurs le parti du Premier ministre Meles Zenawi et ses alliés. L’opposition commencera à boycotter le parlement. Elle a mis en exécution mardi son mot d’ordre de grève générale d’une semaine. Les premiers incidents ont été suivis par l’arrestation, par les forces de sécurité, des deux des principaux dirigeants de la Coalition. Des sources à Addis-Abeba font état de plus de 2.000 interpellations

Cameroon Tribune (Yaoundé)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
25 juin 2017
Lomé 26°C (à 00h)