DEPECHE

Epidémie de choléra dans le centre du Togo

Le 6 septembre 2001, publié sur ufctogo.com

Une épidémie de choléra s’est déclarée depuis un mois dans le centre du Togo, plus particulièrement dans la ville de Sokode (350 Km au nord de Lomé) où la maladie, dont les premiers cas ont été identifiés au début du mois d’août, a causé la mort de 7 personnes sur 155 cas enregistrés dans les formations sanitaires.

Une campagne de lutte a été engagée avec, notamment, l’appui de l’ambassade d’Allemagne qui a fourni pour un peu plus de 14 millions (19.000 dollars US) de médicaments et de matériel divers.

L’ambassade allemande apporte également son soutien à une opération "ville propre" initiée par les autorités communales et dotée de prix allant de 50.000 (67 dollars) à 150.000 francs CFA (environ 200 dollars) pour les quartiers les plus propres.

Par ailleurs, une réunion de concertation sur ce fléau entre le Togo et le Burkina Faso a regroupé 20 août dernier dans la ville togolaise de Cinkasse, le ministre togolais de la Santé, le Pr. Kondi Charles Agba et Mme Sanou Arlette, conseillère technique au ministère burkinabé de la Santé.

La rencontre, qui avait pour but de conjuguer les efforts des deux pays dans la gestion de l’épidémie, a notamment fait ressortir qu’au Togo, le choléra a une tendance endémo épidémique avec, chaque année, un pic en saison sèche (janvier à mars) et un autre en saison pluvieuse (juillet à octobre).

S’agissant du Burkina Faso, le rapport présenté indique que la tendance de la maladie est évolutive dans les départements de Sangha et de Soudougui où 7 cas de décès ont été enregistrés.

La réunion avait conclu à la mise en oeuvre effective du plan d’action recommandé par les experts des deux pays lors de la réunion des 17 et 18 août et du protocole d’accord du 25 octobre 1996.

Ces documents proposent, entre autres, la mise en place d’un système formel de surveillance épidémiologique transfrontalière performant, le renforcement des capacités des laboratoires de référence de la région frontalière à faire un diagnostic rapide des cas de maladies à potentiel endémique et l’accès des populations à l’eau potable.

Agence PANAPRESS, Lomé, Togo

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
24 novembre 2017
Lomé 31°C (à 15h)