DEPECHE

Émeutes et violences électorales au Togo

Le 26 avril 2005, publié sur ufctogo.com

Au Togo, des violences ont éclaté dans les rues de la capitale, Lomé, à la suite de la victoire controversée de Faure Gnassingbé, fils du président précédant, lors des présidentielles de vendredi.

Accusant le pouvoir en place de fraude, des milliers d’opposants au régime prêts à en découdre avec les autorités, ont érigé des barricades et enflammé des pneus dans la ville. À plusieurs endroits, la police togolaise est intervenue en force en dispersant les manifestants à l’aide de gaz lacrymogène.

L’opposition crie à la fraude

Les violences ont éclaté au Togo quelques heures à peine après l’annonce des résultats de l’élection présidentielle de vendredi au cours de laquelle le fils de l’ex-président Faure Gnassingbé aurait remporté 60,2 % des voix, devant les candidats de l’opposition Emmanuel Akitani Bob (38,1%) et Harry Olympio (0,55%).

Ce résultat a été vivement contesté par l’opposition qui crie à la fraude électorale et appelle à la résistance populaire. Rappelons que Faure Gnassingbe a succédé en février dernier à son défunt père, Gnassingbe Eyadema, qui régnait sur cette ancienne colonie française depuis 1967. Il a par la suite dû démission sous les pressions de la commaunauté internationale.

Destruction d’urnes et autres irrégularités

D’entrée de jeu, les deux candidats de l’opposition ont rejeté une proposition de former un gouvernement d’union nationale.

Rappelons que dimanche soir, des manifestants ont volé des boîtes de scrutin dans les quartiers favorables aux candidats de l’opposition, renforçant les accusations de fraude à l’endroit du régime en place fidèle au fils du président Eyadema.

Les résultats des présidentielles de vendredi doivent être validés et reconnus par la Cour constitutionnelle du pays pour être considérés officiels.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 22h)