DEPECHE

Élections : Paris satisfait des dernières déclarations de M. Eyadéma

Le 3 septembre 2001, publié sur ufctogo.com

La France a exprimé sa satisfaction lundi à propos des dernières déclarations du président togolais Gnassingbé Eyadéma affirmant qu’il respecterait ses engagements électoraux.

"Les engagements pris par le président Eyadéma constitue le fondement de l’accord de Lomé du 29 juillet. Dans ce contexte, le communiqué très clair du président Eyadéma qui confirme ces engagements est particulièrement bienvenu", a déclaré le porte-parole du quai d’Orsay François Rivasseau.

"Le dialogue intertogolais qui s’est poursuivi sur ces bases depuis deux ans a eu des effets positifs : des élections législatives anticipées ont été décidées. Tel est le processus que la France, comme l’Union européenne, a soutenu et continue de soutenir", a ajouté le porte-parole français.

Le président togolais Eyadéma a déclaré vendredi qu’il y "aurait des élections législatives", ajoutant qu’"étant légaliste, (il) respecte (ses) engagements". La veille, le Premier ministre togolais Agbéyomé Kodjo avait annoncé que les élections législatives des 14 et 28 octobre prochains ne pourraient pas avoir lieu à ces dates et probablement pas cette année. M. Eyadéma n’a cependant pas donné de précision sur la nouvelle date prévue pour le scrutin législatif.

L’annonce du Premier ministre a suscité la colère des partis d’opposition, à un mois et demi d’un scrutin législatif très attendu et prévu par les accords de Lomé entre le pouvoir et l’opposition pour mettre fin à dix ans de troubles politiques.

Agence France-presse (AFP), Lomé, Togo

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
27 mars 2017
Lomé °C (à 0h)