DEPECHE

Deux responsables de l’opposition interpellés à Lomé

Le 3 juin 2003, publié sur ufctogo.com

Deux responsables de l’Union des forces du changement (UFC), principal parti d’opposition togolais dirigé par Gilchrist Olympio, Jean-Pierre Fabre, son secrétaire général et Patrick Lawson, l’un des vice-présidents, ont été interpellés mardi matin à Lomé, a appris l’AFP auprès de leur entourage.

Selon des proches des responsables de l’UFC, les deux hommes ont été arrêtés peu après 10h00 (heure locale et GMT) dans la rue, et sans violence, à proximité du domicile de Jean-Pierre Fabre, qui venait de sortir de chez lui pour se rendre au siège de son parti.

Les responsables de l’UFC ont apparemment été conduits au siège de la Sûreté nationale.

Lundi, depuis Paris, Gilchrist Olympio avait proclamé la victoire de son candidat, Emmanuel Bob Akitani, à l’issue du scrutin présidentiel organisé dimanche au Togo.

M. Olympio, privé d’élection pour dossier de candidature "incomplet", avait affirmé, avant même la proclamation de résultats partiels, que Bob Akitani était "élu président de la République du Togo avec plus de 75% des suffrages exprimés" et allait former un "gouvernement de reconstruction nationale".

Les résultats définitifs ne devraient pas être connus avant mercredi. Selon des résultats partiels portant sur 40% des bulletins, le président Gnassingbé Eyadéma arrive en tête avec plus de 59% des voix, contre 35% à Bob Akitani.

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
19 novembre 2017
Lomé 27°C (à 03h)