DEPECHE

Début des investigations sur le crash d’hélicoptère de Freetown

Le 10 juin 2007, publié sur ufctogo.com

Les investigations en vue de déterminer les causes du crash d’un hélicoptère ayant fait 20 morts, il y a une semaine à Freetown, ont commencé en Sierra Léone, a appris APA, dimanche, de source officielle à Lomé.

« La Sierra Leone a mis en place une équipe, le Togo a envoyé sur place un expert, et ils ont déjà commencé les investigations », a déclaré à APA, le colonel Dokisime Gnama Latta, le directeur général de l’aviation civile du Togo.

Les équipes chargées de mener les investigations ont été constituées selon les recommandations de la Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Selon le colonel Dokisime Gnama Latta, les experts se sont d’abord assurés que la compagnie d’hélicoptère dispose d’une assurance.

« Les résultats indiquent que la société détient une assurance qui va jusqu’au 31 octobre 2007 », a-t-il indiqué, précisant qu’aucun aspect ne sera négligé dans le cadre de l’enquête.

« C’est une enquête qui implique le Togo, la Sierra Leone, le Gabon et la France », poursuit-il.

Par ailleurs, le procureur de la République du Togo a dépêché un de ses substituts dans la capitale sierra léonaise qui a déjà commencé son travail, renseigne le ministre togolais de la Communication et porte-parole du gouvernement, Gahoun Hégbor.

En outre, les opérations d’identification des 20 victimes de l’accident doivent débuter, dimanche à Lomé, en présence d’experts français.

Le ministre togolais de la Jeunesse et des Sports ainsi que des membres de l’administration de la Fédération togolaise de football (FTF) ont trouvé la mort, dimanche dernier, dans le crash d’un hélicoptère de fabrication russe affrété par la compagnie Paramount pour faire la navette entre Freetown, la capitale de la Sierra Leone, et l’aéroport international de Lungi.

L’accident s’est produit après le match gagné par le Togo, face à la Sierra Leone (0-1), comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2008 de football.

L’accident a fait 20 victimes constituées de 13 Togolais, 4 Gabonais, 2 Français et d’un Sénégalais.

APA - Lomé (Togo)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
30 mars 2017
Lomé 28°C (à 00h)