DEPECHE

De nombreux électeurs du sud Togo vont voter dimanche les pieds dans l’eau

Le 13 octobre 2007, publié sur ufctogo.com

Les habitants de Sagbové, localité située à 70 km au sud-est de Lomé vont voter dimanche pour les législatives togolaises les pieds dans l’eau à cause des inondations qui ont fait beaucoup de dégâts matériels et des déplacés dans la zone, a constaté APA.

« Tous les passages sont inondés, les cases, tout est inondé », a déclaré à APA Dogbé Simon Logossou, cultivateur à Sagbové.

Comme Sagbpvé plusieurs villages du sud Togo sont inondés depuis le mois de septembre dernier.

Ces inondations ont provoqué la destruction des maisons, des routes et des ponts sont détruits.

Ces villages sont devenus totalement enclavés et l’accès y est impossible.

La pirogue est désormais le seul moyen d’accès à Sagbové.

« Nous transportons les gens moyennant une modique somme d’argent », a confié à APA Ségnon Mensah, habitant de Sabové.

L’argent recueilli permet de payer la location de la pirogue.

Certains habitants des villages dont les cases sont détruites sont regroupés dans des écoles.

C’est le cas de l’école du village d’Aklakou situé à soixante dix kilomètres de Lomé.

On y retrouve des femmes des enfants et surtout des élèves qui s’interrogent sur leur sort lors de la prochaine rentrée scolaire prévue le 17 octobre prochain.

« Nos cases sont cassées ; on ne sait pas où on va habiter pour aller à l’école », a déploré Edouard Koffi Bossou, élève.

La rentrée scolaire initialement prévue le 17 septembre dernier a été repoussée au 17 octobre à cause des inondations qui ont détruit des ponts et des routes, et de nombreuses écoles sont inondées, rendant une reprise des activités scolaires difficile voire, impossible.

Cependant, il sera possible aux habitants de Sagbové de voter dimanche dans la cadre des élections législatives. Ils le feront à Aklakou.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a pris des dispositions pour que les habitants des localités sinistrées puissent accomplir leur devoir civique.

La semaine dernière, le force française Licorne basée en Cote d’Ivoire est venue en aide aux sinistrés en transportant une trentaine de tonnes de vivres, d’équipements divers à bord de deux hélicoptères « Puma » qui ont fait une quarataine de rotations.

APA-Sagbové(Togo)

© Copyright APA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
21 août 2017
Lomé 25°C (à 19h)