DEPECHE

Darfour : Kerry appelle à ne pas laisser se répéter un nouveau génocide

Le 9 septembre 2004, publié sur ufctogo.com

Le candidat démocrate à la présidentielle John Kerry a affirmé jeudi que les États-Unis ne pouvaient pas accepter de voir se répéter au Darfour le génocide qui s’était produit au Rwanda en 1994.

« Nous ne pouvons tout simplement pas accepter un autre Rwanda », a déclaré John Kerry à La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud) devant la session annuelle de la Convention nationale baptiste, composée d’églises noires protestantes américaines.

« Si j’étais président, j’agirais maintenant. Comme je l’ai dit depuis des mois, je ne resterais pas assis à ne rien faire », a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’État américain Colin Powell a accusé jeudi le pouvoir soudanais et les milices arabes au Darfour de commettre un « génocide » dans cette région à majorité noire, accentuant la pression sur Khartoum au moment où les négociations de paix piétinent.

Le candidat démocrate a estimé que « les États-Unis devraient assurer le déploiement immédiat d’une force internationale pour désarmer les milices, et faciliter la livraison de l’aide humanitaire au Darfour ».

« Les États-Unis devraient prendre la tête des Nations unies, vraiment prendre la tête, afin de dire clairement que nous n’allons pas accepter que Khartoum continue de bloquer son déploiement », a ajouté John Kerry.

Le candidat démocrate a également estimé que le président George W. Bush « devrait nommer immédiatement un ambassadeur américain auprès de l’Union africaine », ajoutant que « les États-Unis ne devraient pas traiter l’Afrique comme un continent de deuxième classe ».

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 27°C (à 06h)