DEPECHE

Cyclone à Madagascar : 36 morts, 42 disparus, plus de 6.000 sans-abri

Le 12 mars 2004, publié sur ufctogo.com

Le bilan du cyclone tropical Gafilo, qui a balayé le nord de Madagascar le 7 mars ne cesse de grimper : il s’établit jeudi à 36 morts, 42 disparus, 17 blessés et 6.088 sans-abri, selon une responsable du Centre national de secours.

Les autorités comoriennes ont annoncé, hier, trois jours de deuil national après le naufrage du ferry, Le Samson, qui transportait 120 personnes, dont deux Françaises, et appelé au report des élections législatives dont le début est prévu dimanche.

Le ferry faisait la liaison entre les Comores et le nord-ouest de Madagascar dimanche lorsqu’il a été touché par le cyclone tropical Gafilo qui venait de traverser le nord de Madagascar.

"On s’achemine vers une certitude du naufrage du Samson", a déclaré jeudi à l’AFP le ministre des Transports et porte-parole du gouvernement de l’Union des Comores, Ali Msaidie, ajoutant qu’il venait de "parler avec une rescapée qui affirme avoir vu le bateau couler". "C’est une véritable tragédie, il y a deux rescapés sur 120 passagers", a-t-il conclu, en faisant référence à un homme et une femme ayant réussi à gagner la côte malgache grâce à un radeau de survie.

Selon l’armateur du Samson, Nadir Joulette Aly, "le manifeste fait état de 67 adultes comoriens, 22 adultes malgaches, deux adultes françaises, cinq enfants comoriens et trois enfants malgaches, soit 99 passagers et 21 membres d’équipage, dont 11 Comoriens et 10 Malgaches, soit 120 personnes".

Il n’a toutefois pas exclu qu’un certain nombre de passagers supplémentaires n’aient pas été enregistrés.

Outre le ferry Somson, le cyclone tropical est responsable d’un autre drame en mer. Un bateau de pêche à la crevette industrielle a en effet coulé avec 15 personnes à bord, dont une a été sauvée, dans l’embouchure du fleuve Betsiboka à Mahajanga, au nord-ouest de Madagascar. C’est dans cette même région que le ferry comorien a très probablement coulé. "Un bateau de pêche industrielle appartenant à la société Somapêche, long de 25 mètres, a été retrouvé la coque en l’air dans l’embouchure de la Betsiboka", a déclaré à l’AFP Bertrand Couteaux, secrétaire du groupement professionnel des pêcheurs industriels de crevettes de Madagascar.

Un membre de l’équipage est rescapé et quatorze des quinze occupants du bateau sont portés disparus, selon lui.

Le ministre malgache de l’Agriculture, de l’élevage et des pêches, Edmond Randriarimanana, a confirmé l’information à l’AFP mais en précisant que, selon ses renseignements, treize personnes étaient à bord et que deux d’entre elles avaient été sauvées.

Après un deuxième passage mercredi dans le sud de la "Grande-Ile", qui n’a pas fait beaucoup de dégâts, Gafilo a perdu de sa puissance et devrait définitivement s’éloigner jeudi de Madagascar.

En février dernier, le cyclone Elita avait fait, en trois passages sur l’île, 29 morts, 100 blessés et 44.000 sans-abri, également dans le nord de la "Grande-Ile", selon le Conseil national de secours.

De décembre à mars, Madagascar est exposé aux tempêtes. Mais la saison des cyclones peut être plus longue. En mai 2003, le cyclone Manou avait dévasté cette île de l’Océan indien, faisant 70 victimes sur la côte est.

L’Unicef a annoncé jeudi avoir affrété un avion transportant 36 tonnes d’aide d’urgence pour aider les enfants malgaches affectés par le cyclone. Selon l’organisation, "près de 10.000 enfants de moins de 5 ans et 2.500 femmes enceintes sont touchés et sont en situation de vulnérabilité extrême". Sur place, l’Unicef a acheté 50 tonnes de farine nutritionnelle, 10.000 couvertures, 5.000 savons et 10.000 flacons de purification de l’eau, précise-t-elle.

Le Soleil (Dakar)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
29 mars 2017
Lomé °C (à 0h)