DEPECHE

Création d’une « force de réaction rapide » ouest-africaine

Le 20 juin 2004, publié sur ufctogo.com

ABUJA - Les chefs d’état-major des pays ouest-africains ont accepté la création d’une force de 6500 hommes qui pourrait être déployée immédiatement dans la région en cas de troubles. Elle devra répondre aux besoins de l’Union africaine (UA).

L’établissement de cette force d’intervention a été approuvé lors d’une réunion de deux jours de la Commission de la Défense et de la Sécurité de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), qui s’est terminée vendredi à Abuja, au Nigeria.

Cette force comprendra « un contingent d’intervention rapide de 1500 soldats, appelé ’corps expéditionnaire’ de la CEDEAO, appuyé par une groupe complémentaire de 3500 soldats », indique un communiqué officiel publié samedi à Abuja. Les 1500 autres soldats constitueront une force de réserve.

« La force de réaction rapide aura la capacité d’intervenir en 30 jours. L’intégralité de la force pourra non seulement être opérationnelle en 90 jours, mais elle pourra également être autonome durant 90 jours », ajoute le communiqué.

Cette décision a été prise à la lumière de l’expérience des déploiements des troupes de la force d’interposition ouest-africaine (ECOMOG), créée en 1990, et engagée notamment au Liberia, en Sierra Leone et en Côte d’Ivoire, souligne le texte.

SDA-ATS

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
22 août 2017
Lomé 23°C (à 02h)