DEPECHE

Condamnation d’Agboyibo : un "procès politique" selon son parti

Le 3 août 2001, publié sur ufctogo.com

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR, parti d’opposition au Togo) a qualifié vendredi de "procès politique" la condamnation de son président, Me Yawovi Agboyibo, à six mois de prison ferme.

Me Agboyibo a été condamné vendredi à cette peine par le tribunal correctionnel de Lomé, suite à une plainte déposée contre lui par le Premier ministre togolais, Messan Agbéyomé Kodjo, pour "diffamation et diffusion de fausses nouvelles". Un mandat de dépôt a été délivré contre Me Agboyibo, qui a été immédiatement conduit à la prison de Lomé, des menottes aux poignets.

"Ce verdict inique confirme le caractère éminemment politique du procès intenté contre Me Agboyibo et dans lequel la justice togolaise a été une fois encore instrumentalisée", a accusé le CAR dans un communiqué parvenu à l’AFP.

Le CAR "dénonce la parodie de procès qui a abouti à la condamnation de Me Agboyibo, condamne son emprisonnement arbitraire, exige sa libération immédiate et inconditionnelle".

Le parti d’opposition lance également "un appel pressant à la communauté internationale afin qu’elle vole au secours de la démocratie en péril au Togo, en appelle à la mobilisation des populations togolaises pour faire échec par tous les moyens légaux à ce nouveau coup porté contre le processus démocratique", ajoute le texte.

Les principaux partis d’opposition togolais sont actuellement réunis au siège du CAR, a constaté un journaliste de l’AFP.

Agence France-Presse (AFP), Lomé, Togo

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
25 avril 2017
Lomé 28°C (à 00h)