DEPECHE

Colloque au Sénégal sur la démocratie au Togo : Dakar n’en veut pas (Raddho)

Le 18 mars 2003, publié sur ufctogo.com

Les autorités sénégalaises ont exprimé lundi leur opposition à l’organisation prévue à Dakar d’un colloque sur la démocratie au Togo, a affirmé la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho), ONG basée à Dakar.

Alioune Tine, secrétaire général de la Raddho, "interpellé par la direction générale de la sécurité nationale", s’est vu "notifier par le ministère de l’Intérieur que les autorités sénégalaises ne souhaitent pas la tenue de ce colloque au Sénégal", selon un communiqué de la Raddho parvenu mardi à l’AFP.

Le colloque, prévu du 19 au 22 mars, devait porter sur la "contribution de la société civile et de la diaspora à l’édification de la démocratie (pour) la réhabilitation et le développement du Togo", selon le communiqué.

"Saisie par la coalition nationale de la société civile togolaise (CNSC-Togo), qui regroupe 27 ONG, pour l’organisation (de ce) colloque scientifique à Dakar, la Raddho a tout naturellement apporté son soutien", poursuit le communiqué, qui dénonce une "décision inopportune et dangereuse qui viole de façon flagrante la constitution du Sénégal".

En dépit de cette notification d’interdiction, la Raddho continue "de négocier" avec les autorités pour que le colloque se tienne aux dates prévues à Dakar, a affirmé Alioune Tine à l’AFP.

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 06h)